Une chanson pour encourager le don du sang

, par  Léa Vandeputte

Alors que les stocks de sang sont au plus bas en cette veille des fêtes de fin d’année, l’Établissement français du sang lance une nouvelle campagne de promotion du don. Pour convaincre le plus grand nombre, il a sollicité le chanteur Enrico Macias.

« Pour Noël, donnez, donnez, donnez votre sang ! », tel est le slogan de la nouvelle campagne d’incitation au don lancée le 15 décembre par l’Établissement français du sang (EFS). Ce dernier diffuse sur les réseaux sociaux une vidéo du chanteur Enrico Macias, qui reprend « gracieusement » sa chanson « Le mendiant de l’amour » et l’adapte pour inciter les Français à donner leur sang.

30 000 poches manquent à l’appel

« Le choix d’Enrico Macias n’a rien d’anodin : son aura traverse les générations de Français, explique l’EFS dans son communiqué. Et ce ne sont pas que des mots. Star inconditionnelle pour tous ceux d’entre nous qui ont passé 40 ans, le chanteur est aussi devenu légendaire auprès des plus jeunes. Son humour et son autodérision, mis en lumière dans la série Family Business, immense succès de Netflix, ou dans ses interventions auprès d’humoristes comme Alex Lutz, ont propulsé Enrico Macias au rang d’icône de la pop culture. » L’objectif est clair : miser sur la popularité du chanteur pour encourager les internautes à se rendre dans les points de collecte car les stocks de produits sanguins sont bas. « Il manque 30 000 poches de sang avant Noël pour assurer les besoins vitaux des malades », alerte en effet l’EFS. Au total, 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour. Les produits sanguins collectés permettent de soigner chaque année plus d’un million de personnes en France, dans les situations d’urgence (hémorragies lors d’un accouchement, d’un accident, d’une opération chirurgicale…) mais aussi pour prendre soin des patients chroniques atteints par des maladies du sang ou par certains cancers.

Pas de pass sanitaire pour donner

Pour donner son sang, le pass sanitaire n’est pas nécessaire et il n’y a pas de délai d’attente à respecter après une injection de vaccin contre la Covid-19. Il faut en outre avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kilogrammes et être en bonne santé. Un questionnaire de santé préalable au don permet de vérifier qu’il n’existe pas de contre-indication liée à son état de santé ou ses antécédents médicaux, à des pratiques personnelles (tatouage, piercing, usage de drogues…) ou encore à des séjours à l’étranger. Le donneur est ensuite reçu par un médecin qui vérifiera et validera les différents critères. Le prélèvement en lui-même dure de 8 à 10 minutes et le volume recueilli correspond à 10 % du volume total de sang présent dans l’organisme. L’EFS prévoit ensuite une collation pour faciliter la récupération. Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois. Entre deux dons de sang, il faut respecter un délai de 8 semaines minimum. La liste des collectes fixes et mobiles est disponible sur le site Dondesang.efs.sante.fr.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

ARTICLES RÉCENTS