Maisons sport-santé : 138 déjà ouvertes

, par  Isabelle Coston

Pour inciter les Français à bouger davantage, le gouvernement a prévu de déployer 500 maisons sport-santé sur tout le territoire. 138 d’entre elles sont d’ores et déjà ouvertes.

« Je souhaite la bienvenue aux 138 premières Maisons sport-Santé sur notre territoire. D’ici 2022, nous en labelliserons 500. C’était un engagement du président de la République. Et c’est l’une des mesures de la stratégie nationale sport-santé co-construite avec la ministre de la Santé, Agnès Buzyn », a déclaré, le 14 janvier dans son communiqué, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Par ce dispositif, le gouvernement entend lutter contre la sédentarité des « personnes les plus éloignées de la pratique », c’est-à-dire celles en bonne santé qui n’ont jamais pratiqué d’activité physique et sportive ou qui n’en ont pas fait depuis longtemps et qui souhaitent s’y remettre avec un accompagnement. Mais il s’adresse aussi et surtout aux « patients pour lesquels la pratique d’activité physique adaptée est prescrite par le médecin », notamment ceux qui souffrent d’affections de longue durée (ALD) ou de maladies chroniques, qui nécessitent une activité physique adaptée, sécurisée, et encadrée par des personnels formés. D’ici à la fin de son quinquennat, le président de la République, Emmanuel Macron, compte atteindre le chiffre de trois millions de pratiquants sportifs supplémentaires.
Les maisons sport-santé (MSS) sont donc accessibles à toute personne munie d’une prescription médicale. Ce sont des « espaces physiques abrités au sein de différentes structures (associations, établissements sportifs, centres de santé, hôpitaux, structures itinérantes...) », mais elles peuvent aussi prendre la forme de plateformes internet et de dispositifs numériques, qui servent de relais entre les publics, les associations sportives, les réseaux de santé et les structures spécialisées. La liste des MSS ouvertes est consultable dans le document du gouvernement.

Les bienfaits du sport sur la santé

Les effets bénéfiques du sport sur la santé sont prouvés. « Une pratique régulière, même à intensité́ modérée, permet de diminuer la mortalité́ et d’augmenter la qualité́ de vie. Elle est aussi un levier majeur de prévention et de traitement des principales pathologies sévères (cancers, maladies cardiovasculaires, diabète...) et des facteurs de risque des maladies chroniques (surpoids et obésité́, hypertension artérielle », détaille le gouvernement. L’activité́ physique a notamment un effet protecteur contre certains cancers. Elle réduit, par exemple, de 20 % le risque de développer un cancer du sein par rapport à un état sédentaire (et de de 30 % le risque de rechute). Le risque de cancer du côlon, qui est également l’un des cancers les plus fréquents, diminue, lui aussi (- 17 %) grâce à une activité physique régulière.
Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), rappelle que la sédentarité est à l’origine de 2 millions de décès par an dans le monde. Elle est la cause de nombreuses pathologies chroniques (5 % des cardiopathies coronariennes, 7 % du diabète de type 2, 9 % du cancer du sein, 10 % de cancer du côlon). Un adulte sur trois, en France, est en surpoids (étude Obepi).

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

ARTICLES RÉCENTS